Les livres de Theophile

texte de Philip Denomme *

En 1922, Théophile a obtenu de l'Université d'Ottawa un baccalauréat en comptabilité. En 1928, il maria Eileen Regier (1909-1991), fille de John Régier et d'Elizabeth Krauskopf, à l'église de Notre-Dame du Mont Carmel, Mount Carmel, Ontario. Le couple a eu 5 enfants, 23 petits-enfants et 21 arrière-petits-enfants.

À la sortie de l'Université, Théophile travailla quelque temps à la Banque Provinciale de Windsor au salaire de 10$, la semaine. À cause du peu d'ouverture sur le marché du travail pour un comptable, il émigra aux États-Unis. Durant deux ans, la Compagnie Detroit Vapor Stove l'engagea; puis, il se trouva un emploi comme opérateur de foreuse à la Hudson Motor Car Company. En 1925, il fut engagé par Briggs Manufacturing Company. Après l'achat de la Briggs par Chrysler Corporation, Théophile travailla durant 42 ans pour cette dernière Compagnie comme directeur dans le département de la planification de la production.

A la retraite, Théophile et son épouse Eileen ont voyagé. Lors d'un séjour dans la ville de Québec, ils ont fait la connaissance de Roland Auger, directeur des Archives du Québec. Monsieur Auger a conseillé à Théophile de rencontrer le Frère Rivest, à Montréal, celui qui devint "l'étincelle qui provoqua l'intérêt dans la recherche". Théophile ou "Tuff" , comme le surnomment ses amis et sa famille, a d'abord retracé ses propres ancêtres et a publié un document personnel intitulé "Our French Ancestry in Huron County, 1631-1976". Sa passion pour la généalogie l'amena à tracer la lignée de plusieurs familles de Canadiens et d'Allemands qui se sont établies dans le comté Huron dans le milieu du 19è siècle. Sa méthodologie consistait à retracer les anciennes familles depuis leur arrivée au Canada et à les suivre jusqu'à aujourd'hui.

Dans ses recherches, Théophile fut particulièrement intrigué par l'émigration des gens de Huron County vers les territoires du Michigan et du Dakota à la quête d'un emploi. Il a réussi à retracer plusieurs noms de famille qui ont évolué à la suite de leur déménagement aux États-Unis. C'est avec beaucoup d'enthousiasme qu'il a souligné les liens des familles Boucher et Durand avec Louis Riel.

Théophile a entrepris deux révisions de son premier document, ce qui lui a permis de couvrir toutes ses recherches d'alors. Puis, le troisième volume, publié avec la collaboration de son gendre Joe Dziuda, présente les ancêtres de 48 familles jusqu'à 1990, familles qui furent les pionniers de la paroisse de St-Pierre-aux-Bouleaux ( paroisse qui desservait Townships Hay et Stanley dans le comté Huron, Ontario). Théophile a poursuivi ses recherches jusqu'à sa mort. Ce travail l'a mis en contact avec des centaines de gens du Canada et des États-Unis, descendants des nombreuses familles qui avaient émigré du Québec pour s'établir dans le comté Huron. Ses livres sont un hommage à ces pionniers, tout en contribuant à mieux faire comprendre aux générations futures le sens profond de leur existence.


*Note de l'éditeur: cette biographie est empruntée au livre Hay Township Highlights (1996).

 
 



Un gros merci à Donald Chretien pour leur appui artistique.

© Art Denommé, 2002. Tous droits réservés. Dernière mise à jour le 2018-03-13